بحث عن كتاب
تحميل و قراءة كتاب OEUVRES SAINT SIMON D ENFANtIN pdf

تحميل كتاب OEUVRES SAINT SIMON D ENFANtIN pdf

تحميل و قراءة كتاب OEUVRES SAINT SIMON D ENFANtIN pdf
المؤلف : هنري دو سان سيمون
التصنيف : كتب الأدب
سنة النشر : 1965
عدد الصفحات : غير محدد
عن الكتاب : 1965م - 1443هـ OEUVRES SAINT-SIMON&D'ENFANrrIN PUBLIÉES PAR LES MEMBRES DU CONSEIL INSTITUÉ PAR ENFANTIN l'OUR L'EXÉGUTIO:'i DE SES DEIlNIÈRES VOLONTÉS QUARANTE ET UNIÈMB VOLUME DE LA COLLEC'l'lON GÉNËIULE Réimpression photoméchanique de l'édition 1865·78 AALEN OTTO ZELLER 1964 DISCOURS PRELI1IINAIRE PRELI1IINAIRE LA RÉPUBLIQUE, LE PÉRIL SOCIAL LE NOUVEAC CHR.ISTIANISME Les eûnsel'vatem'::j des traditions monal'Chit.} ues, en France, poussent à l'envi un cri d'alarme quand on leur demande une adhésion formelle et sincère à la Répuhlique dont le suffrage universel a récemment sanctionné l'établissement; ils ne savent répondre à ce rappel du vote souverain que pül' celte exclamation: Et le péril social ! Oui, le péril social exisle! mais d'où vient-il? quelle est sa cause? qui le provoque, le perpétue el l'aggrave? qui peut l'atténuer et le faire cesser'! IHSCO[ItS PRÉLIM1"'AIHb: Ce n'est pas à des utopigtes radicaux que nous emprunterons la réponse à toutes ces questions. Un homme d'État illustre, qui fut le chef des conservateurs anglais, Robert Peel, nous la fournira, et ce sera dans les mémoires d'un chef non moins célèbre des conservateurs français, M. Guizot, que nous la trouverons. En 1.840, M. Guizot représentait la France à Londres. Il eut de nombreux et inlimes entretiens avec Robert Peel qui n'élait plus ministre. Dans un de ces entretiens, l'Anglais dit à l'ambassadeur français que la situation misérable du. peuple l"mmense du travail manuel était à la fois une honte et un péril pour notre civilisation. c( On n'y peut pas tout, ajoulait-il, ma.is on y doù « faire tout ce qui se peut. ») Voilà le vraipérilsocial qui menace la France aussi bien que l'Angleterre et la plus grande partie de la vieille Europe. Il a, pour cause la situation misérable du peuple immense du travail manuel; il couvre de honte nolre eivi!isatÎon, ct il est aggravé pai' ses dénonciateurs eux-mêmes. par ces aveugles conservateurs qui ne savent ou Ile veulent 1'ien t'aire de ce qui se prut ponr en délivrer notre civilisation. .
عن الكتاب
1965م - 1443هـ OEUVRES SAINT-SIMON&D'ENFANrrIN PUBLIÉES PAR LES MEMBRES DU CONSEIL INSTITUÉ PAR ENFANTIN l'OUR L'EXÉGUTIO:'i DE SES DEIlNIÈRES VOLONTÉS QUARANTE ET UNIÈMB VOLUME DE LA COLLEC'l'lON GÉNËIULE Réimpression photoméchanique de l'édition 1865·78 AALEN OTTO ZELLER 1964 DISCOURS PRELI1IINAIRE PRELI1IINAIRE LA RÉPUBLIQUE, LE PÉRIL SOCIAL LE NOUVEAC CHR.ISTIANISME Les eûnsel'vatem'::j des traditions monal'Chit.} ues, en France, poussent à l'envi un cri d'alarme quand on leur demande une adhésion formelle et sincère à la Répuhlique dont le suffrage universel a récemment sanctionné l'établissement; ils ne savent répondre à ce rappel du vote souverain que pül' celte exclamation: Et le péril social ! Oui, le péril social exisle! mais d'où vient-il? quelle est sa cause? qui le provoque, le perpétue el l'aggrave? qui peut l'atténuer et le faire cesser'! IHSCO[ItS PRÉLIM1"'AIHb: Ce n'est pas à des utopigtes radicaux que nous emprunterons la réponse à toutes ces questions. Un homme d'État illustre, qui fut le chef des conservateurs anglais, Robert Peel, nous la fournira, et ce sera dans les mémoires d'un chef non moins célèbre des conservateurs français, M. Guizot, que nous la trouverons. En 1.840, M. Guizot représentait la France à Londres. Il eut de nombreux et inlimes entretiens avec Robert Peel qui n'élait plus ministre. Dans un de ces entretiens, l'Anglais dit à l'ambassadeur français que la situation misérable du. peuple l"mmense du travail manuel était à la fois une honte et un péril pour notre civilisation. c( On n'y peut pas tout, ajoulait-il, ma.is on y doù « faire tout ce qui se peut. ») Voilà le vraipérilsocial qui menace la France aussi bien que l'Angleterre et la plus grande partie de la vieille Europe. Il a, pour cause la situation misérable du peuple immense du travail manuel; il couvre de honte nolre eivi!isatÎon, ct il est aggravé pai' ses dénonciateurs eux-mêmes. par ces aveugles conservateurs qui ne savent ou Ile veulent 1'ien t'aire de ce qui se prut ponr en délivrer notre civilisation. .
تحميل
التحميل حجم الكتاب
غير محدد فى الوقت الحالى